Micetro du 1er mai 2008

Publié le par Eric

Le Micetro est un concept d'improvisation développé par Keith Johnstone, un des pères de l'improvisation moderne. Johnstone est né an Angleterre, a enseigné au Royal Court Theatre de Londres et vit depuis les années 70 à Calgary au Canada. C'est pourquoi Micetro se prononce à l'anglaise "Maille - scie - trop" presque comme "Maetro". Et ce n'est pas un hasard car le principe du Micetro est de couronner le "maître" d"improvisation de la soirée.



Au départ, une dizaine d'improvisateurs (ce nombre peut varier entre 8 et 12) attendent dans le vestiaire. Chacun porte un dossard numéroté. L'animateur-trice arrive sur scène et annonce le concept de la soirée. Il-elle invite les improvisateurs à rejoindre la scène et à se présenter. Puis il-elle présente les 2 maîtres de jeu de la soirée.
Le jeu peut alors commencer.

Les MJs tirent au hasard les numéros des joueurs qui viendront sur scène. Les improvisateurs devront jouer une scène en respectant les consignes des MJs. La scène s'arrête quand le souhaitent les joueurs ou les MJs. L'animateur-trice demandera alors au public de noter la scène entre 1 et 5, à l'applaudimètre (ou tout autre moyen). Les points sont accordés aux joueurs et notés par le gardien des scores.

Lorsque les MJs le souhaitent, ils peuvent demander le score total des joueurs et décider de l'élimination des scores les plus faibles. Au cours de la soirée, il y a de moins en moins d'improvisateurs, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un : le Micetro.

Le concept ressemble à une course avec voiture-balai. Un seul improvisateur passera la ligne d'arrivée.
Ceci peut sembler cruel mais dans la philosophie de Johnstone l'humilité reste primordiale. Jouer sur scène est un privilège et on ne doit jamais l'oublier.
De plus, il faut toujours rester positif. Etre éliminé est un concours de circonstance. La scène n'était pas des plus simples, le gardien des scores s'est trompé en notant les scores, on n'était pas au meilleur de sa forme. Le talent ne rentre pas forcément en compte. D'ailleurs il arrive souvent que de très bons joueurs soient éliminés dès le départ.
Pour des joueurs débutants, c'est un concept agréable car les MJs sont là pour aider au mieux les joueurs en intervenant pendant une scène et les amener à se dépasser.

En tout cas, c'est un concept très loin du match d'impro et très formateur. C'est pourquoi la Bulle Carrée a acheté les droits d'utilisation pour la ville de Toulouse auprès de l'ITI (International Theatresports Institute). C'est la seule ville en France avec Paris qui a les droits. La classe, non ?

Moi, j'étais Mc avec Ian Parizot de la troupe parisienne des Eux. Ian et moi avons suivi le même stage avec Keith Johnstone et on a tous les deux vu des Micetro. Franchement, Ian a apporté beaucoup sur la qualité du spectacle. Il a réussi à rassurer les improvisateurs et leur a bien expliqué le concept. Il y avait des débutants parmi les joueurs et beaucoup se sont sentis très à l'aise. Je remercie encore Ian d'avoir fait tous ces kilomètres pour venir à Toulouse. Un conseil : lisez le blog de Ian, c'est très enrichissant.

Les photos du Micetro prises par Lydie

Micetro du 1er mai 2008 Micetro du 1er mai 2008

Publié dans Les Spectacles

Commenter cet article

Ian 26/10/2008 02:28

Toulouse est maintenant la seule ville de France licenciée: c'est donc la SUPER classe!